Projet validé – La Maison Médicale

Le projet en détails
Les plans d’architecte
Un exemple avec la maison médicale de Royan


Le projet

Le projet de maison de santé pluridisciplinaire sur Dolus est un projet global mêlant à la fois des activités de santé, l’usage de locaux à vocation complémentaire aux activités de santé et des questions d’habitat. L’idée étant bien entendu de profiter de la possibilité de construire sur un étage dans la zone identifiée derrière le city stade pour disposer d’espaces adaptés à la médecine d’aujourd’hui et de demain.

Dans ce contexte et après échange récent avec l’Agence Régionale de Santé, cette réflexion s’inscrit dans une logique de Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (infos sur https://www.ars.sante.fr/les-communautes-professionnelles-territoriales-de-sante) à l’échelle de toute l’Île d’Oléron car, par définition, les problématiques de santé dépassent naturellement les limites administratives.

Le projet de maison de santé pluridisciplinaire sur DOLUS D’OLÉRON sera donc politiquement porté dans cette direction grâce à une mutualisation des bâtiments avec l’ensemble des partenaires concernés (professionnels de santé, ARS, financeurs, bailleur social, etc.) pour trouver la formule d’aménagement idéale en fonction des prérogatives des uns et des autres. Le document joint montre un exemple de ce peut être une maison de santé pluridisciplinaire dans cette logique.


Détails

Exemple programme Maison de Santé Pluridisciplinaire

 La maison de santé pluridisciplinaire comprendra :

  • 6 salles d’auscultation pour médecins d’environ 21 m² avec 1 point d’eau et paillasse par salle
  • 1 salle technique médicale d’environ 30 m² avec 2 points d’eau et paillasses, 2 accès et une cloison amovible permettant de la scinder en 2 si besoin
  • 1 salle de réunion d’environ 40 m² avec kitchenette et issue de secours
  • wc à proximité de cette salle, réservés aux professionnels
  • 1 chambre d’environ 12 m² + wc + salle d’eau, réservés aux professionnels
  • 1 espace de kinésithérapeute d’environ 50 m² avec 1 point d’eau et paillasse
  • 1 espace pour le podologue d’environ 20 m² + 1 salle attenante d’environ 5 m² avec 1 point d’eau et paillasse
  • 2 salles IDE d’environ 15 m² avec 1 point d’eau et paillasse par salle
  • 1 bureau accueil/ secrétariat et réserve d’environ 21 m² avec banque d’accueil sur hall d’accueil et 1 accès sur circulations et 1 issue de secours
  • 1 salle d’attente fermée d’environ 35 m² avec 2 portes d’entrée (1 sur hall d’accueil + 1 sur rue) et 1 accès aux cabinets médicaux + 1 accès aux cabinets paramédicaux), facilement divisible en cas de besoin
  • Wc publics
  • Hall d’accueil
  • 1 sortie des cabinets médicaux isolée de l’entrée et de la salle d’attente

Les proximités et liaisons souhaitées entre certaines pièces sont schématisées dans le plan ci-joint.

Une grande attention sera portée sur le circuit des patients. Le patient est accueilli par le secrétariat et est orienté vers la salle d’attente où il attend que le médecin vienne le chercher et l’accompagne jusqu’au cabinet. Une fois la consultation terminée, le patient repart par un itinéraire permettant qu’il ne soit pas vu par les patients de la salle d’attente et qu’il ne se perde pas dans le bâtiment. Les patients et médecins ne doivent se croiser qu’à l’entrée de la salle d’attente. D’autre part, les médecins devront pouvoir accéder au secrétariat sans être vus par les patients en salle d’attente. Le secrétariat fera également office d’accueil physique et téléphonique via une banque d’accueil. Une zone de confidentialité sera prévue dans le hall d’accueil.

Les cabinets médicaux seront structurés en 2 zones : bureau et examens. Cette dernière zone sera à la fois bien éclairée pour faciliter les examens tout en préservant une certaine intimité (pas visible depuis l’entrée du cabinet, ni depuis l’extérieur en particulier la nuit)

Souhait d’une architecture fonctionnelle, pérenne et économique : optimiser le confort d’utilisation tout en minimisant les coûts d’investissement, de fonctionnement et d’entretien de la structure. Les matériaux employés et le mode constructif privilégieront le confort d’utilisation et le bien-être, que ce soit au niveau thermique, acoustique ou encore en terme de luminosité naturelle.

Détails techniques de construction

Finitions murs et plafonds : peinture
Renforcement aux chocs des murs des circulations, hall d’accueil et salle d’attente
Cloisons cabinets/circulations avec imposte vitrée en hauteur
Isolation phonique entre les bureaux sera renforcée verticalement et horizontalement.
Portes iso phoniques
Faux plafond acoustique dans hall d’accueil et salle d’attente
Revêtements de sols : carrelage (joints larges proscrits)
Menuiseries : ALU ou PVC avec vitrages antieffraction et permettant d’assurer la confidentialité, avec volets roulants à commande centralisée pour fermeture
Couloirs éclairés naturellement
Téléphonie et internet dans tous les cabinets, secrétariat et salle de réunion
TV dans salle d’attente, salle de réunion et chambre
Chauffage et ventilation régulés par GTB
Sanitaires pour usage intensif et entretien facile.
Système d’alarme sécurité
Chaque cabinet aura une connectivité informatique haut débit et 7 à 12 prises électriques (suivant les cabinets).
Une attention particulière sera apportée au confort d’hiver et d’été, à la ventilation et à l’isolation phonique de tous les locaux.
La RT 2012 et la règlementation PMR seront respectées.
Installations conformes aux exigences incendie des ERP (classement de type U 5ème catégorie, à confirmer)
Concernant le stationnement, le PLU prévoit 1 place / 20 m² ; la demande est d’une zone de stationnement pour les professionnels et les patients d’au minimum 30 places.
Des plans avec représentation possible du mobilier seront proposés aux futurs professionnels


Les plans d’architecte de la Maison Médicale (1ère mouture)

Cliquez pour agrandir


Un exemple avec la maison médicale de Royan

Voir le dossier de la maison médicale de Royan


Fermer le menu