L’Équipe DOLUS 2026

Voici  les personnes engagées qui travaillent
à la constitution et au programme de la liste DOLUS2026
(les mouettes n’en font pas partie)


Voici les 23 + 2 conseillers municipaux,
et les 4 + 1 conseillers communautaires (CdC) choisis par l’équipe.
Dans l’ordre de départ (et d’arrivée…)
Moyenne d’age 56 ans

C’est parti mon Kiki


1 (1 CdC) Grégory Gendre, Père, Beau-père, Maire, fils, frère et petit-fils, j’ai 42 ans et 4 enfants avec ma femme Charline. Journaliste économique et financier de formation, j’ai milité chez Greenpeace avant de devenir entrepreneur social en fondant Roule ma frite 17 et Marennes Oléron télévision. J’ai eu la chance et l’honneur de porter notre candidature victorieuse aux dernières municipales à Dolus.

Ce premier mandat a permis de découvrir et comprendre les mille facettes du métier d’élu local. La mairie représente aujourd’hui un formidable outil de développement social local qui peut réellement transformer la manière d’habiter un territoire. Et c’est pour rendre concrète la nécessaire transition écologique, sociale, économique et culturelle de nos modèles que je poursuis cet engagement.
Ce que je veux pour Dolus :
Vivre ici est une chance si l’on peut permettre à chacun et chacune de s’y sentir bien et de mieux en mieux au gré de son parcours et de sa vie. Nous avons les ressources locales nécessaires et suffisantes pour créer cet environnement sain et serein permettant à tout le monde de s’épanouir. C’est ça que je veux pour Dolus : en réussissant ce pari collectif nous montrons que le présent et le futur peuvent s’écrire dans la joie.
C’est la grande surprise…


2 (2 CdC) Yvette Abgral, 71 ans, mariée, oléronaise depuis 2003, mère, grand-mère, arrière grand-mère. J’ai fait la première partie de ma carrière au pôle emploi en animant des ateliers techniques de recherche d’emploi, et la deuxième partie à la poste aux ressources humaines

Ce premier mandat a vraiment boosté ma conviction que le vivre ensemble enrichit la solidarité, et l’ouverture d’esprit. Je me réengage auprès de Grégory Gendre, afin de lui apporter mon soutien dans ses divers projets. Le monde change, le climat change, participons à ces changements.

Ce que je veux pour Dolus :
Une qualité de vie au quotidien dans la diversité des âges, que chaque habitant se sente reconnu comme un acteur à part entière de notre commune, et que nos enfants puissent rester et construire leur avenir sur notre belle île.


3 (3 CdC) Patrick Jampierre, retraité depuis peu, vie maritale, 2 enfants, oléronais depuis plus de 20 ans, directeur de centres de vacances, très impliqué dans la défense des associations de la cité et défenseur de l’éducation populaire.

Fier d’être au côté de Grégory et de son équipe, c’est une évidence de repartir pour de nouvelles aventures et de finaliser les projets en cours, de plus nous devrons appréhender au mieux (pour le confort de tous) les défis à relever que vont nous imposer les changements climatiques. Cool

 

 


4 Véronique Billet, 58 ans mariée Educatrice Spécialisée. Dolusienne depuis 3 ans, je suis tombée amoureuse de cette île il y a de très nombreuses années. J’ai travaillé 32 ans dans les Centres Sociaux et Culturels de la métropole Bordelaise. Mon dernier emploi (5 ans) a été la

création, la mise en place et la gestion d’une Épicerie Sociale et Solidaire pour la Ville de Floirac 33. Le social, le partage, la solidarité, le vivre ensemble et l’environnement ont toujours été mes objectifs personnels et professionnels.

En rejoignant l’équipe « 2026 Continuons Ensemble », je m’engage avec une équipe soucieuse du respect de la nature, du bien être et de la qualité de vie des Dolusiens .

Ce que je veux pour Dolus :
Une qualité de vie respectueuse de l’environnement mais surtout améliorer la vie des Dolusiens en continuant et consolidant tous les grands projets déjà en marche et les futurs projets avec une réelle concertation des habitants.


5 Jean-Louis Sagot, 61 ans, natif de La Rochelle, 1 enfant, graphiste, scénographe, décorateur, ancien chef d’entreprise dans la communication, résidant à Dolus depuis 2016.

En arrivant à Dolus, j’ai tout de suite été séduit par les réalisations, la dynamique, les combats que mène l’équipe municipale en place. Ici, à l’écoute des préoccupations de la population, il y a des gens déterminés qui osent les alternatives, les utopies, les projets un peu fous, les projets doux. Et ça marche.

Ce que je veux pour Dolus : 
Une équipe municipale résolument ouverte à un fonctionnement démocratique où chacun et chacune sait qu’il a la liberté de s’exprimer et de participer.


6 (4 CdC) Céline Fleuret, 45 ans. J’habite sur l’île d’Oléron depuis 1997 de façon permanente et depuis décembre 2018, à Dolus. J’ai 3 enfants de 21, 19 et 4 ans et suis actuellement mère au foyer .

Je m’engage pour la commune de Dolus avec l’envie de m’investir et d’être utile, motivée pour participer à la politique dynamique, responsable, moderne et visionnaire mise en place par Grégory Gendre et son équipe lors de son premier mandat.

Ce que je veux pour Dolus :
Permettre le développement de la ville en s’adaptant aux changements climatiques à venir, assurer le bien être et bien vivre de la population dolusienne en s’appuyant sur des valeurs écologiques et sociales fortes.


7 (5 CdC) Frédéric Renaudin, 45 ans, avocat spécialiste en droit public et droit de l’immobilier depuis 15 ans, marié, 1 enfant. Résident principal à temps partiel (2 semaines par mois) à Oléron, j’y suis installé depuis 1998. Ma belle famille y habite depuis les années 50.

Mon métier m’amène à gérer des dossiers de personnes publiques de toutes tailles, tant en conseil qu’en contentieux. Au fait des questions relevant de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire et de l’environnement, je suis en mesure d’apporter l’expertise juridique dont la commune à besoin.

Ce que je veux pour Dolus : Je souhaite que Dolus garde son âme d’antan, son harmonie architecturale, son esthétique, ses couleurs, son ergonomie et le bien vivre traditionnel qui fait son identité. Je veux protéger son patrimoine, son environnement et les espaces encore naturels tout en menant notre ville vers l’avenir.


8 Michèle Dandonneau, 67 ans, mariée, 3 enfants, 5 petits-enfants, retraitée de l ‘éducation nationale (enseignante en zone d’éducation prioritaire) responsable de centres d’éducation à l’environnement en Limousin. Je vis à Dolus depuis 2001 aux Allards.

La politique de G.Gendre durant ce 1er mandat qui se termine a permis de nouvelles approches innovantes tant sociales, culturelles, qu’humaines ou économiques telles que : la prise de conscience collective de l’urgence des actions à mener contre le changement climatique, les soucis de mobilité, l’habitat social, le maintien des jeunes sur l’île.

Ce que je veux pour Dolus : Accompagner ce deuxième mandat pour aider à finaliser les projets éducatifs, culturels, associatifs, citoyens déjà bien engagés et œuvrer à la création de nouveaux projets.


9 Michel Pattedoie, 63 ans, marié, 1 enfant, ostréiculteur retraité, a fait partie du personnel naviguant aux Croisières Inter-Iles. Résidence principale à Dolus, village des Allards, oléronnais depuis toujours.

Je m’engage, pour ma commune et mon village des Allards, au coté de Grégory et de sa nouvelle équipe.

Ce que je veux pour Dolus :
Continuer le travail entrepris, redonner vie à mon village des Allards, organiser une fête de village (pique-nique) autour du Four à Pain que l’on va remettre en activité.


10 Romy Ferreira, 36 ans, maman de deux enfants. J’ai emménagé aux Allards il y a une dizaine d’années. Depuis lors je m’investis en faveur de la solidarité insulaire et de la protection animale par le biais du bénévolat.

Je m’engage au coté de Grégory car je partage ses convictions. Mes engagements associatifs me donnent une bonne vision de certaines problématiques locales. Je souhaite que l’entraide, l’écologie, l’économie circulaire, le mieux vivre ensemble deviennent la norme.

Ce que je veux pour Dolus :
Pour mon Île en général et Dolus en particulier, je veux créer ou recréer du lien social entre les personnes par le biais de l’organisation d’actions culturelles et environnementales. Je souhaite dynamiser notre centre bourg en l’animant toute l’année et valoriser notre marché du matin. Je suis aussi très sensible à la préservation de notre littoral.


11 Franck Perroneaud, 28 ans, pacsé, employé de bar dans l’entreprise familiale et président d’une association communale (C.A.D.O). Résident à l’année sur la commune.

J’ai pu voir de plus près et apprécier le vrai travail fait par l’équipe actuelle pendant leur mandat. Soucieux de la préservation de l’environnement et de l’activité du centre bourg à l’année, je souhaite m’engager au sein de la nouvelle équipe de Grégory.

Ce que je veux pour Dolus :
Je souhaite poursuivre les projets entrepris depuis 6 ans et travailler sur le dynamisme du centre bourg et également continuer le travail commencé sur les traits de côte de nos plages, ce qui est important pour notre vie au quotidien ainsi que pour le tourisme.


12 Nadine Palanque, 66 ans, 3 enfants et 4 petits-enfants. Je suis retraitée de la Fonction Publique Territoriale. Il y a 20 ans j’ai découvert les charmes de l’île lors de très nombreux séjours de vacances. Depuis 2 ans je réside à Dolus de façon permanente. Il y a plus d’un an je me suis investie en tant que bénévole dans la vie associative de la commune.

Je souhaite que Dolus puisse conserver sa qualité de vie. Il est important de renforcer les efforts entrepris pour la protection de notre patrimoine environnemental. Le développement et l’amélioration de l’accès au logement pour les jeunes familles est un point primordial de même que l’accès à des services de soins de proximité pour tous.

Ce que je veux pour Dolus :
Je suis prête à apporter mon soutien selon mes compétences dans le but de contribuer à l’aboutissement de divers projets et œuvrer au maintien de la qualité de vie de la commune « où il fait bon vivre »


13 Benoit Simon, 56 ans, pacsé sans enfant, maraîcher à Saint Pierre d’Oléron au sein du GAEC du bois de la Lande, depuis 1985 et converti en BIO en 2009. Je réside sur Dolus, depuis 1987.

De part ma profession, j’ai été en contact avec l’équipe municipale sur les projets agricoles et alimentaires mis en place sur la commune et au niveau de la CDC. Je souhaite m’investir sur la liste « Dolus 2026 continuons ensemble ».

Ce que je veux pour Dolus :
Apporter mon expérience au programme mis en place par l’équipe, et plus particulièrement sur la thématique  » de la graine à l’assiette » (foncier, cantine, espace test agricole etc.) ainsi que sur les projets de la CDC, en lien avec mon activité professionnelle.


14 Michèle Mary-Denier, jeune retraitée originaire de Dolus, j’ai longtemps habité à La Rochelle avant de revenir m’implanter sur l’île en 1996 en créant une entreprise de plomberie-chauffage à St Pierre.

Conseillère municipale dans l’opposition à St-Pierre de 2001 à 2008 j’ai toujours œuvré pour la transparence et l’écoute des besoins et des considérations des citoyens. J’ai l’envie de protéger notre patrimoine naturel, de favoriser les liens intergénérationnels, et de défendre la singularité du tissu artisanal.

Ce que je veux pour Dolus :
Grégory représente à mes yeux les valeurs humaines, sincères, honnêtes que l’on attend d’un maire. Être sur sa liste c’est être au bon endroit pour porter des projets au service de tous. Soutenir Gregory Gendre, c’est refuser une Oléron divisée, marchandisée, polluée ; c’est soutenir une alternative écologique et agissante.


15 Patrick Lemaître, 52 ans, moniteur auto-école et bouquiniste, marié, deux grandes filles, installé à Dolus depuis 1991.

Je souhaite continuer le travail entrepris avec Greg ces six dernières années.

Pourquoi je m’engage :
Je voudrais continuer à améliorer le cadre de vie des Dolusiens : lien social, mobilité, environnement, animations, etc…

 


16 Elise Perret, 73 ans, mariée, mère de 2 fils et grand mère de 6 petits enfants. J’habite BUSSAC depuis une dizaine d’années. Je suis retraitée après avoir été psychologue du travail à l’AFPA où je m’occupais de formation d’adultes et de réinsertion professionnelle. J’ai 2 passions : le bridge et la peinture. Je fais partie de l’Association des Peintres de DOLUS…

Je suis fière d’habiter une commune sensible aux problèmes d’écologie et agissant concrètement. Depuis ces dernières années, j’ai vu changer Dolus positivement avec un développement mesuré soucieux du respect de la nature et des personnes et j’ai envie d’y participer.

Ce que je veux pour Dolus :
Que Dolus reste sympathique, accueillante, dynamique et authentique et ne cède pas aux tentations du « système » qui nous envahit et nous détruit petit à petit !


17 Jean-Hugues Dupuy, 62 ans et je suis né sur Oléron. J’ai fait toute ma carrière à Dolus (boucher charcutier, traiteur) avec mon épouse. Je suis retraité et actif au sein d ‘associations « Nature » croqueurs de pommes, apiculture et protection de l’abeille noire …

Je m’engage pour continuer de soutenir cette équipe qui apporte une vision positive à l’esprit d’entraide et aux projets nouveaux.

Ce que je souhaite pour Dolus : protéger ce cadre de vie envié de tous, soutenir les entreprises locales pour fournir du travail à toutes les générations.

 


18 Sylvie Briès, 49 ans, directrice d’une association œuvrant pour l’emploi, la formation, l’insertion et l’accès aux droits. Ingénieur agronome de formation, vivant et travaillant sur Oléron depuis plus 20 ans.

Engagée comme élue sur la commune depuis 2014, je souhaite poursuivre cette dynamique de projets au service des habitants, et prendre une part active à la transition énergétique et environnementale de notre territoire .

Ce que je veux pour Dolus :
Une commune dynamique, inscrite dans son territoire, réfléchissant collectivement avec les autres communes aux enjeux de développement, de vie sociale, et de changement climatique. »


19 Bernard Renard, natif de l’ile d’Oléron, et à nouveau oléronnais, j’ai quitté l’ile pour des raisons professionnelles, professeur de technique en Bretagne, désormais à la retraite. J’ai toujours été très impliqué dans le monde associatif (scolaire et sportif). J’ai été adjoint au maire pendant un mandat.

L’équipe municipale a bien travaillé pendant le précédent mandat, elle laisse plein de projets à réaliser et des finances assainies ce qui permettra de générer de nouveaux projets.

Ce que je veux pour Dolus:
Continuer les chantiers programmés et améliorer la vie de tous les jours pour favoriser le vivre ensemble.


20 Catherine MAYEUR, 64 ans, dolusienne depuis 1991, retraitée de l’Education Nationale, je suis bénévole au Comité départemental de la randonnée pédestre et dans l’association Olérando que j’ai créée en 1999. Quand j’étais professeur au CEPMO, j’ai conduit en 2003 le projet « Handi : cap sur la plage ! » à l’origine de l’accessibilité des plages du Pays Marennes Oléron aux personnes à mobilité réduite. J’organise les Randonnées pour Handi-Blues depuis 2010.

La municipalité actuelle a réveillé notre commune, proposant et réalisant des actions et animations pour tous, des plus jeunes aux anciens, autour de valeurs saines. J’approuve sa gestion et soutiens la liste « Dolus 2026 Continuons ensemble » pour que cette dynamique perdure et que les projets lancés puissent aboutir.

Ce que je veux pour Dolus : Bien vivre ensemble et travailler à Dolus : priorité à la santé, à l’éducation, à la solidarité, à l’installation des jeunes et des actifs, aux échanges intergénérationnels, au maintien et au développement des services de proximité. Amélioration de l’accessibilité des personnes en situation de handicap. J’apprécie que notre commune soit accueillante, innovante et se préoccupe de l’avenir de notre planète.


21 François Sinodinos, insulaire, passionné de sports de glisse et amoureux de l’île où je suis arrivé enfant. Je fais partie de ceux qui ont pris le bac et ont vu se construire le Pont. Titulaire d’un 3ème Cycle Universitaire en immunologie et d’un Exécutive Coaching à HEC Paris, je conserve aujourd’hui une activité de coach et formateur quelques jours par mois à Paris.

Je m’engage parce que devant le constat alarmant sur la biodiversité, le climat, la fracture sociale, … Je soutiens ceux qui pensent et agissent pour construire des projets d’initiatives locales en faveur du respect de l’homme, de la nature et du lien social. Parce j’ai le sentiment rassurant qu’au terme de ce mandat l’équipe de Gregory a travaillé, bousculé et engagé de vrais changements pour bâtir durablement un bien-être et un bien-vivre sur la commune de Dolus.

Ce que je veux pour Dolus : Que Dolus poursuive le chemin ouvert par l’équipe actuelle en préservant les équilibres d’une économie de plus en plus proche et solidaire de chacun. Que Dolus entraine dans son sillage tous ceux et celles qui souhaitent mieux vivre et mieux résider en Oléron.


22 Mélanie Boisson, 41 ans, pacsée, 2 enfants 12 ans et 7 ans. Je travaille dans l’ostréiculture avec mon conjoint depuis 12 ans qui est co-gérant de l’entreprise Oléron huîtres Normandin. Je suis vice-secrétaire de l’association des parents d’élèves.

Ce que je veux pour Dolus :
Je souhaite que la commune continue d’avancer dans ses valeurs écologiques qui me semblent très importantes.
En tant que vice secrétaire de l’APE, je souhaite être impliquée sur tous les projets concernant les écoles maternelle et primaire.

 


23 Yohan Crochet,

Crochet Yoann, 40 ans, marié ,2 enfants, patron pêcheur résident à la Parie et oléronnais depuis toujours.

Je m’engage Pour Dolus et ses villages, la proximité des habitants avec la mairie

Ce que je veux Pour Dolus :
Faire perdurer l’évolution qu’a connuE Dolus ses 6 dernières années.


Marie-Christine Dazet, Fidèle “baignassoute” oléronaise depuis ma plus tendre enfance, j’ai quitté Paris à ma retraite pour m’installer définitivement à Dolus en 2009.

Impliquée dans le tissu associatif oléronais, et plus particulièrement dans le domaine de la santé (GEM “La Maison de Pierre”), culturel (Eldorado), social (Comité pour l’accueil des réfugiés), j’avais envie de participer à la vie de ma cité avec l’équipe de Grégory Gendre dont je partage les idées.

Je souhaite que Dolus poursuive sa politique de sensibilisation à la transition énergétique ainsi que son engagement social et solidaire.

 


Thierry Guilabert, 54 ans, marié et père de deux enfants, je vis à Dolus depuis 2002 exerce le métier de Conseiller Principal d’Éducation au collège du Château d’Oléron depuis 1997. Par ailleurs auteur d’Essais et de Romans. Conseiller municipal.

J’ai la volonté de participer à l’essor de la commune autour de trois axes qui me sont chers, le développement culturel, le développement durable, l’accueil et l’aide sociale des plus défavorisés. Depuis six ans dans l’équipe de Grégory Gendre, j’ai pu, en cohérence avec mes idées, voir Dolus changer, passer d’une cité dortoir à une ville innovante et porteuse de projets d’avenir.

Ce que je veux pour Dolus :
Je veux que la politique engagée depuis six ans puisse se poursuivre en restant attentif aux difficultés de chacun de nos concitoyens. Je veux que l’urgence climatique et écologique soit une priorité de notre action. Je veux que le rayonnement de Dolus initié il y a six ans par notre équipe se poursuive et s’amplifie.


Les soutiens engagés


Annie Ducret, retraitée de l’Éducation Nationale (j’étais professeur – documentaliste, en collège ou lycée, dans plusieurs villes de France et hors de France), veuve, 4 filles, 6 petits-enfants. J’habite à l’année à Bussac depuis 2007.

J’ai apprécié le travail de l’équipe de Grégory pendant le mandat qui va se terminer, le souci de créer du vivre-ensemble, le choix de préservation de l’environnement. C’est pourquoi je soutiens la candidature de l’équipe de Grégory.

Ce que je veux pour Dolus :
Pour ce nouveau mandat, je souhaite que l’équipe municipale continue avec ces mêmes lignes directrices, qu’elle continue d’engager à Dolus une politique sociale dans le cadre du développement durable.


Robert Le Pen, 75 ans, divorcé, deux enfants (grands) 5 petits enfants, dolusien depuis plus de 3 ans retraité, du transport, de l’audiovisuel au sein de l’armée Française créateur d’un centre audiovisuel avec distribution par câble sur toute une caserne à Perpignan via un réseau câblé ce qui a permis l’élimination de tout mats et antennes sur des bâtiments classés, Ex Pigiste à FR 3 Perpignan dans les années 80, ex créateur d’un centre de récolte et distribution de tickets restaurant sous la houlette de la Mairie de Perpignan, ex bénévole dans un centre d’aide et assistance pour malade du sida au sein d’une association ( la maison de vie du Roussillon ) responsable de l’accueil et de l’hébergement,
Actuellement en retraite et disponible permanent sauf impératif concernant des séances de rééducation suite à une opération sur mon épaule G.

J ‘ai fortement envie de rejoindre et d’aider l’équipe du maire actuel et lui apporter tout support dont il aurait besoin.


Bernard Soupey, 76 ans, j’habite les Allards depuis 2015, 20 ans à l’étranger dans le BTP pour une multinationale puis dans l’évènementiel, retraité avec une activité annexe (baraque à frites)

Je souhaite participer au programme de l’équipe municipale actuelle pour une nouvelle mandature.

Ce que je veux pour Dolus :
La municipalité sortante nous a montré son savoir faire à travers un programme ciblé dans différents domaines. Il faut pérenniser cette dynamique et faire que Dolus devienne un pôle d’attraction incontournable.

 


Jean-Marie Matagne, né à Paris en 1944, oléronais de cœur depuis 1952, charentais d’adoption depuis 1978, à Dolus, La Rochelle, Saintes. Initiateur du Lycée Expérimental, Polyvalent et Maritime en Oléron (LEPMO, 1982, aujourd’hui CEPMO). Ex-prof de philo. Responsable d’une ONG.

Au bout d’une vie de militantisme pédagogique et associatif, je souhaite prolonger mon engagement sur le plan local, sous la bannière : « paix, écologie, libertés, équité, solidarité ». La liste « Dolus 2026, continuons ensemble  » me semble répondre à ces aspirations.

Mes voeux pour Dolus : Que la prochaine municipalité poursuive l’action entreprise depuis 6 ans et joigne ses efforts à ceux des autres communes pour relever les grands défis du temps présent : risques climatiques, menaces sur la paix, délitement du tissu social. Ouvrir l’Ile au vent du large tout en la protégeant des agressions, par le bon sens et la solidarité.


 

 

 

Fermer le menu