Questions de la liste Dolus2026 au CM du 25 janvier

Suivi du courrier envoyé à Sud-Ouest concernant l’article du 3 février 2021 consacré à Dolus

 

Des nouvelles de la liste


Questions de la liste Dolus2026 au CM du 25 janvier
Les 5 élus au conseil municipal
DOLUS avant/après 2014 -2020
DOLUS Communiqué de presse  Fin de mandat


Après l’ordre du jour et avant les questions écrites (entre les deux donc) Céline Fleuret et Jean-Louis Sagot ont proposé au maire et aux conseillers municipaux une détente dans les relations un brin tendues entre la majorité pas vraiment à l’aise et l’opposition pas à l’aise non plus.
Ce conseil municipal à d’ailleurs été marqué par l’absence de vote « non » aux projets (on en avait parlé avant lors de la réunion préliminaire du club des 5…)
C’était un signe de bonne volonté, pour la détente
.
Cette détente est pour M. Brechkoof, et depuis le début, un préalable à la mise en place des commissions municipales.
Nous avons donc fait un pas vers l’apaisement.
N
ous avons réitéré notre volonté de participer aux travaux du conseil et de remplir nos rôles de conseillers municipaux.
La proposition a été mise en réflexion jusqu’au prochain conseil début mars où il sera d’ailleurs question du budget.

 

Les questions de la liste Dolus2026 au CM du 25 janvier

Dolus le 24 janvier 2021, 18h30
Questions écrites pour le Conseil Municipal du 25 janvier 2021
Les questions suivies par (A) signifient qu’elles nous ont été adressées par des administré-e-s.

I/ Pourquoi ne pas associer les acteurs locaux aux nombreux appels à projets proposés dans le cadre du plan France Relance (cf. https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/collectivites?field_thematique_target_id_1=7198) pour structurer les investissements sur le long terme ? Qu’en est-t’il de la réactualisation du plan pluri-annuel d’investissement suite à l’achat malheureux du Fief-Melon ? à t’il été discuté et si oui avec qui et avec quelles ambitions ? (A)

II/ Où en sont les questions de l’extension du cimetière et de la construction d’un ossuaire qui dans le contexte sanitaire actuel sont malheureusement encore plus prégnantes ? (A)

III/ Lors de la validation de la phase III de l’Agenda 21 par la CdC IO validé unanimement en attendant le vote prochain de la délibération afférente, plusieurs thématiques concernant directement des projets dolusiens ont été abordées. Où en sommes nous donc svp sur :

a. la connexion des circulations vélo dans le bourg en lien avec les pistes cyclables actuelles et futures ?
b. le travail avec la Compagnie du Logement pour l’OFS ?
c. le sentier pédagogique (ex-sentier des naissances) ?
d. les échanges et sujets abordés avec la personne recrutée par la CdC pour l’étude sur la matériauthèque et dans la cadre de l’adhésion à Amorce qui suivre le dossier pour la mairie ?
e. la création des 22 lits pour saisonniers à la Cailletière dans le cadre du permis obtenu pour P5 ?
e’. l’accueil de télé-travailleurs à la Cailletière dans le cadre du permis obtenu pour P5 ?
f. la zone test agricole sur la Cailletière et le jardin solidaire après la réunion organisée ce lundi 25/01 entre la CdC IO, la mairie et Champs du Partage sachant qu’un couple de porteurs de projet s’est manifesté et que les équipes du jardin solidaire sont toujours en pleine activité dans une période de crise alimentaire avérée ?
g. la relation avec les personnels de santé après la dernière réunion il y a environ 1 mois ½ et quid de la diffusion des plans et projets d’aménagement réalisés ?
h. la diffusion du diagnostic expliquant les mouvements sédimentaires à l’échelle de l’île à la bibliothèque communale dans l’étagère « Infos de la mairie » mise en place durant le dernier mandat (contenu réalisé dans le cadre des travaux liés à la Gemapi et à la stratégie de gestion du trait de côte par la CdC) ?

IV/ Quand, à l’instar d’autres communes, un service minimum de diffusion en ligne des conseils sera-t’il disponible ? (A)

V/ Comment intégrez-vous dans le logiciel Maintee les heures de travail effectuées par du personnel communal dans des propriétés privées et, du coup, qui finance ?

VI/ Dans le cadre du plan Oléron Qualité Littoral les études de faisabilité ont été réalisées et livrées pour la Perroche, où les consulter ?

VII/ Que comptez-vous présenter au SDIS lors de votre prochaine réunion sur site le 4/02 pour expliquer que la passe de la Rémigeasse a été refermée fin octobre après avoir été ré-ouverte début juillet alors qu’elle devait être fermée suite à un accord quadripartite entre la mairie, la CdC, le WOC et … le SDIS en juin ?

VIII/ Dans le cadre du PAPI les diagnostics de vulnérabilité des habitations vont débuter aux Allards, qui va suivre ce dossier côté mairie ? (A)

IX/ Le programme Alvéole avec la CdC permet d’acheter du stationnement vélo (pour mémoire 10 places de stationnement sont égales à 100 places de vélo), combien allons-nous en acheter et où seront-ils mis ? Concernant la mise en place de parkings sécurisés sur les plages cet été pour les vélos électriques (la CdC rencontre prochainement une structure d’insertion qui propose ce service) qui suivra ce dossier ?

X/ La loi LOM sur les mobilités a été présentée aux maires le 10 décembre dernier et la CdC devra prendre une délibération sur le sujet avant le 31 mars (pour la commune c’est avant le 30 juin). Le premier-adjoint de Dolus en charge de la voirie a appris cela lors d’une réunion mobilité à la CdC le 22 janvier dernier car il n’a pas reçu le compte-rendu de cette réunion envoyé en mairie en décembre. Quand aborderons-nous le sujet en conseil municipal ?

XI/ Dans le CR de la réunion de la commission habitat social du 17 décembre dernier il est dit que le maire de Dolus doit rencontrer Mme Rabelle et Mr Parent pour parler de la résidence jeune en janvier. Qu’en est-il de ce dossier ? (A)

XII/ Où en sont les échanges avec Aire de Cirque pour le travail autour d’O ! les rues ? (A)

XIII/ Comment comptez-vous associer la commune à l’excellente proposition faite par Mme Villautreix en bureau des maires à la CdC le 21 janvier dernier de rejoindre la dynamique lancée par St-Trojan cet été pour réserver l’accès à la grand plage aux mobilités douces le mercredi en saison ?

XIV/ Pourquoi ne pas avoir ré-adhéré à l’Anel alors que le maire avait indiqué que les adhésions aux associations sera traitée au fil des conseils ?

XV/ Où en est le dossier du four à pain aux Allards après les échanges déjà effectués avec les porteurs de projet ? (A)

 


Le courrier à Sud-Ouest

Bonjour Mr Monnier,

Le fondement du droit de réponse trouvant sa source dans la loi 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse (article 13), il permet à toute personne mise en cause dans un journal ou un écrit périodique de présenter son point de vue au sujet.

Votre correspondante de presse du sud Oléron ayant réussi le prodige de laisser 77 lignes de citations au maire actuel contre 5 à l’opposition dans l’article du 3 février 2021 consacré à Dolus (page 20b de votre édition Charente-Maritime), nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après la V1 des questions orales dont il est question dans l’article. A minima vous pourrez ainsi au moins piocher dans ce contenu pour informer vos lecteurs des sujets dont il est question.

Je ne vous cache pas que je suis assez étonné et surpris de cette manière de faire et de procéder car nous avions déjà échangé sur le travail de la correspondante de presse concernée avec Mr Briand, en copie, il y a moins d’une semaine (sans compter nos déjà nombreux échanges sur le même sujet dans les années passées). La rédaction en chef ce jour à La Rochelle n’ayant été disponible que pour un monologue de Mr Charpentier de 120 secondes, je vous adresse donc ce mail afin que nous trouvions une solution car, vous l’aurez compris, cette situation n’est plus possible. Là je dois avouer que l’on a atteint des sommets encore inexplorés.

Ou vous formez cette personne au journalisme et à l’éthique rédactionnelle ou vous lui supprimez plume, clavier et crayon mais il est hors de question de continuer à subir un tel traitement à charge sur l’ensemble des articles concernant Dolus. Nous ne demandons pas des papiers à notre gloire mais simplement et seulement un traitement factuel réalisé avec probité, honnêteté morale et rigueur intellectuelle.

Vous le savez mieux que quiconque votre journal est bien souvent le seul lien entre les administrés et l’action publique de proximité : vous occupez donc une place centrale en terme d’éducation à la citoyenneté. Le contenu proposé mérite une attention particulière tant dans sa production que dans sa lecture et là, force est de constater que, à nouveau, le compte n’y est pas.

Je vous remercie donc pour votre retour et les décisions que vous prendrez concernant ce nouveau soucis avec votre correspondante de presse afin d’aboutir à une situation constructive pour toutes les parties prenantes. Surtout que les sujets d’intérêt propices au reportage (cf. la diversité des questions ci-dessous) sont vastes et nombreux dans nos territoires.

Passez une bonne fin de journée et bon courage.
Bien cordialement,

Grégory Gendre